mercredi 30 janvier 2013

24 heures de la BD 2013

Cette année, pour la première fois, j'ai tenté l'aventure des 24 heures de la BD !
Vous connaissez surement le principe : réaliser 24 planches en un jour. 
Evidemment, je n'ai pas été retenu à l'inscription mais qu'à cela ne tienne, j'ai fait comme si.
Par contre, le résultat est plutôt médiocre. Déjà parce que je n'ai pas eu 24 heures, mais plutôt une dizaine d'heures, entrecoupées de pauses manger, toilettes et vidéos (sponsorisées par Kad et O). Ensuite parce que j'ai mal géré mon temps. J'ai passé trop de temps sur le scénario (première image ci-dessus) ; il m'a donné du fil à retordre. Du coup, je n'ai pu faire qu'un storyboard brouillon au crayon à papier tout léger juste pour le découpage. Et la fatigue a fait le reste...
J'ai eu beau essayer de retoucher ça sur l'ordi, ça rend moyen.
Je vous permets tout de même de lire le résultat. On va dire que c'était plus pour le défi qu'autre chose.
Je ferai mieux l'année prochaine promis ! Et surtout aux très prochaines 23 heures...

(La consigne de cette année : "L’histoire doit se dérouler sur une durée intégrant 24 unités de temps : secondes, heures, jours, années…
Ce passage du temps doit faire partie intégrante de l’histoire. Toutes les planches représenteront la même unité de temps (exemple : pour une histoire se déroulant sur une période de 24 années, chaque planche représentera une année).
L’histoire complète fera 24 pages : le titre sera intégré sur la première page et le mot fin apparaitra sur la 24ème.
Les 24 planches devront être numérotées de 1 à 24.")










 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire